Jacob et Esaü : qu'est-ce que le droit d'aînesse ?

Entre les deux frères Esaü et Jacob, c'est pas le gros kiffe. Jacob « vole » le droit d'aînesse à Esaü ! Comment comprendre un tel acte ? Quelles étaient les coutumes à l'époque ?‍

3 minutes et 48 secondes avec Game of Thrones, Matthias Stomer et des tablettes archéologiques pour mieux cerner cette affaire
📝
Dernière mise à jour -  
22/9/2020

Isaac a donné son nom à des génies qui ont traversé les siècles

Portrait série américaine Game of Thrones Isaac Hempstead-Wright Brandon Stark

Jacob et Esaü sont les deux fils jumeaux d'Isaac : on vous en parle dans cet autre numéro.
Isaac, un prénom franchement stylé qui a bien traversé l’histoire (comme pas mal de noms bibliques) et nommé quelques très grand : Isaac Newton, l’auteur de la théorie de la gravitation universelle, le romancier Isaac Asimov, et surtout surtout Isaac Hempstead-Wright l’acteur derrière Brandon Stark dans GOT.

Le texte biblique qui raconte l'épisode où Jacob « achète » le droit d'aînesse de son frère Esaü

Comme Jacob faisait un bouillon, Esaü arriva des champs, épuisé de fatigue.

Esaü dit à Jacob :

– Laisse-moi donc manger de ce roux, de ce roux-là, car je suis fatigué (c'est pour cette raison qu'[Esaü] est nommé Edom – le Roux).

Jacob répondit :

– Vends-moi tout de suite le droit d'aînesse.

Esaü répondit :

– Je meurs [de faim]... à quoi bon mon droit d’aînesse ?

Jacob dit :

– Aujourd'hui, jure-le-moi !

Esaü le lui jura et vendit son droit d’aînesse à Jacob. Alors Jacob donna à Esaü du pain et un bouillon de lentilles ; celui-ci mangea et but puis il se leva et s’en alla. Esaü méprisa le droit d’aînesse.

Chapitre 25, versets 29 à 34 du Livre de la Genèse, dans l'Ancien Testament. Traduit de l'hébreu par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Esau vend droit de naissance plat lentille Jacob Gioacchino Assereto
Gioacchino Assereto (1600-1649), Esau vendant son droit de naissance (huile sur toile, 1645), Palazzo Bianco, Gènes, Italie.

L'archéologie pour comprendre un peu mieux cette scène cocasse

👉 Les incompréhensions de l'Écriture viennent souvent de notre manque de familiarité avec les coutumes propres à la région et à l'époque des récits bibliques. Souvent, l'archéologie permet de pallier cette incompréhension.

De fait, la découverte des tablettes d'argile de Nuzi permet de mieux comprendre l'histoire du droit d'aînesse racontée dans le texte biblique qu'on éclaire dans ce numéro.

Les tablettes d’argile de Nuzi, qu’est-ce que c’est ?

Pour situer le truc : Nuzi est une ville provinciale correspondant à l'actuelle Kirkouk en Irak. Environ 5 000 tablettes y ont été découvertes entre 1925 et 1932 lors de fouilles menées par le musée de l'Irak à Bagdad et l'École américaine de recherche orientale.

👉 Ces tablettes sont pour la plupart des actes juridiques, commerciaux et administratifs datant de la première moitié du XIVe siècle avant Jésus-Christ. Elles permettent une meilleure connaissance de la vie d'une ville provinciale de Haute Mésopotamie à cette époque (avouez que vous n'êtes pas super calés sur cette zone ni sur cette époque).

Ce qui est important pour nous, c'est que ces archives juridiques de Nuzi attestent que vendre son droit d’aînesse, à l’époque, ça se faisait !

Esau vend droit de naissance plat lentille Jacob Matthias Stomer
Matthias Stomer (1589-1650), Esau vendant son droit de naissance contre un plat de lentille (huile sur toile, 1640), Dorotheum, Viennes, Autriche.

Concernant l'usurpation de Jacob et le texte biblique

La conception juridique à l'époque

Selon les tablettes de Nuzi, on pouvait troquer ses droits à l'héritage paternel en échange de biens matériels. Du coup, on comprend que :

​Le droit d’aînesse est un concept juridique ancré dans la culture du Proche Orient ancien. L’aîné jouissait de privilèges successoraux concernant :

  • Son statut social
  • Son héritage
  • Ce qui impliquait bien sûr quelques responsabilités. L’aîné, par ce droit, était amené à reprendre les affaires de son père.

Une inversion à comprendre aussi à partir de la démission d'Esaü

En fait, Esaü était légalement appelé à prendre la suite de son père Isaac.

Série américaine frère bagarre Malcolm
  • Jacob est parfois dit « l’usurpateur », « le trompeur » ou « le tricheur » : il a tout de même osé profiter de la fatigue extrême de son frère Esaü pour lui ravir un bien unique et précieux !
  • Pour autant, cela ne fait pas de Jacob purement et simplement un voleur, puisque vendre ses droits à l'héritage paternel en échange de biens matériels était une pratique admise ou du moins possible à l’époque.

Après, de là, à considérer qu’un plat de lentilles est un bien matériel de grande valeur…

👉 Fun fact : au Japon, le droit d’aînesse est resté juridiquement effectif jusqu’en… 1948 ! Ce n’est qu’à cette date que le code civil a changé.

Conclusion : que retenir de tout cela ?

Même si vendre son droit d’aînesse en échange de biens matériels était une pratique admise à l’époque, ce qui ressort de cet épisode, c’est surtout l’audace de Jacob. Il est fourbe, certes, mais sa ruse pourrait bien en fait être inspirée par sa volonté tenace de s’engager à la suite de ses pères les patriarches.

Esaü démissionne aisément de son statut, n’assume pas la responsabilité qui lui incombe et « méprise » son droit d’aînesse. C’est là un comportement étonnant. Tout ça pour des lentilles… 🍲

variétés lentilles plat

Cependant, si Esaü a vendu son droit à Jacob, ce dernier doit encore recevoir la bénédiction de son père Isaac.

Le mot de la fin

Salomon de Troyes (1040-1105), plus connu sous le nom de Rachi, est un immense exégète juif du XIe siècle. Dans ses annotations sur ce passage, il nous livre sa lecture. Selon lui, Jacob intervient parce qu’il sent que son frère n’est pas à la hauteur :

« Le service du culte revient aux aînés. Ya’aqov [Jacob] s’est dit : il ne convient pas que cet impie soit appelé à apporter des offrandes au Saint béni soit-Il [YHWH]. »

Rachi, Commentaire sur la Torah, Beréchith rabba 63,13, ad locum.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter