Joseph et ses frères : un berger pas comme les autres

Qui est le jeune Joseph de l'Ancien Testament ? Est-il un parfait innocent ou un petit délateur ? Que nous apprend le texte dans sa version originale en hébreu ?

4 minutes et 27 secondes avec Rowan Atkinson, Karoly Ferenczy et Rachi
Dernière mise à jour -  
21/11/2020

On rigole un peu avec Rowan Atkinson

L’Écriture appelle à une fraternité entre les hommes et, à sa suite, Beethoven compose une ode à la joie qui promet cette entente bienheureuse :

Alle Menschen werden Brüder ("tous les hommes deviendront frères").

Bon, on aurait certainement pu vous partager l’interprétation dirigée par le chef italien Daniele Gatti, mais on a tellement ri devant celle de Rowan Atkinson qu’on se lance !

Le texte biblique qui introduit l'histoire de Joseph et ses frères

Après notre saga sur Caïn et Abel, voici une nouvelle saga sur la fraternité : l'histoire de Joseph et ses frères, premier épisode.

Ce sont les générations de Jacob : Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître avec ses frères le petit bétail, et  jeune garçon était avec les fils de Bilha et les fils de Zilpa, les femmes de son père, et Joseph rapporta leur mauvais propos à leur père.

Livre de la Genèse, Chapitre 37, verset 2. Traduit de l'hébreu par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Si vous ne connaissez pas l’histoire de Joseph, on vous invite à relire pour votre plaisir les merveilleux chapitres 30 à 50 de la Genèse qui se savourent comme un petit roman. Joseph est traditionnellement présenté comme l’archétype :

  • 👆 de la figure fraternelle,
  • ✌️ de l’innocent trahi par les siens,
  • 🤟 de l’homme miséricordieux et plein de bonté.

Joseph est le dernier de 12 frères, le favori de son père et l’objet de la jalousie de ses frères. Grâce à l’étude du texte hébraïque, on explore une ambiguïté :

Et si Joseph n’était pas qu'un simple berger ?

joseph drapé foule colonne Maulbertsch
Franz Anton Maulbertsch (1724-1796), Joseph et ses frères (huile sur toile, vers 1745), Musée des Beaux-Arts de Budapest, Hongrie.

Berger de qui ?

Le texte hébreu, comme souvent, permet une autre interprétation... Parce qu’en hébreu, la phrase « Joseph […] faisait paître avec ses frères le petit bétail » peut aussi être traduite ainsi :

« Joseph faisait paître ses frères grâce au petit bétail »

Mais pour cela un peu de grammaire.

Pour indiquer le complément d’objet direct d’un verbe en hébreu, il faut mettre une petite préposition de deux lettres « èt ». Par exemple « Je lance la balle » en hébreu ça donnerait « Je lance èt la balle ». Le problème est que le même petit mot « èt » peut signifier « avec ». Les deux traductions sont donc possibles.

Eh bien, voyons comment nous pouvons comprendre la traduction : Joseph faisait paître èt ses frères !

Károly Ferenczy (1862-1917), Joseph vendu comme esclave par ses frères (huile sur toile, 1900),
Galerie nationale hongroise, Budapest, Hongrie.

Le texte biblique suggère subtilement que Joseph est le berger de ses frères. "Grâce aux brebis" : il est là non comme le berger des brebis mais comme le berger de ses frères !

Et il en profite au passage pour les balancer :

« Joseph rapporta leur mauvais propos à leur père. ».

Ce petit détail du texte biblique annonce aussi la vocation ultime de Joseph : à la fin de cette histoire, le fayot nourrira, fera paître toute sa famille en Égypte. Au-delà de l'immaturité de Joseph, Dieu réalisera ses grands desseins.

Un petit dernier, qui est le chouchou de son papa, qui va rapporter par derrière les rumeurs sur ses frères, ça a de quoi franchement énerver. Dans le prochain épisode on verra que les frères n’y vont pas de main morte : ils voudront le tuer !

surprise lunette étonnement gif

Le mot de la fin

Rachi* est le plus grand commentateur juif de la Bible. Il vivait à Troyes au XIe siècle et n’est pas tendre envers Joseph. Il relève le terme « jeune » utilisé dans le verset, qui est un terme péjoratif signifiant puéril :

« Passant son enfance, il agissait de manière enfantine »

Commentaire de Rachi sur Genèse, 37, 2 et citant Béréchit raba 84,7 trouvé sur un de nos sites préférés : http://www.sefarim.fr/. Vous pouvez y lire toute la Torah commentée par Rachi avec la traduction du Rabbinat pour la Torah et de Jacques Kohn pour le commentaire de Rachi. *Rachi, de son petit nom : Rabbi Chlomo ben Itzhak HaTzarfati 

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter