Kanye West et Le Tintoret : le procès de Jésus devant Pilate

Jésus est accusé et emmené devant Pilate, le gouverneur romain. Comment se passe l'audience ? Quelle est l'atmosphère ou la tension du moment ?

3 minutes et 26 secondes avec du grand Kanye, du géant Le Tintoret et Boèce pour conclure en beauté
📝
Dernière mise à jour -  
18/9/2020

Kanye West comme vous ne l'avez jamais vu

concert homme roche ciel chanteur rap américain musique Jesus walks Kanye West

Kanye West, légende du rap états-unien, tape du poing sur la table dans un morceau au rythme militaire, Jesus walks :

« Ils disent que qu'on peut rapper sur n'importe quel sujet sauf Jésus.
Ce qui veut dire armes, sexe, mensonges, cassettes vidéo
mais si je parle de Dieu mon disque ne sera pas joué ; c'est ça ?
Eh bien tant pis si ça ne sera pas beaucoup joué en radio, ce qui entraînera sûrement une réduction de mes fins de mois. Mais j'espère que ça me lavera de mes péchés ».

Comme si Mgr Aupetit, l'archevêque de Paris, avait littéralement plagié le rappeur américain, il déclarait dans sa première interview au journal Le Monde en janvier 2018 :

« Aujourd’hui le tabou n’est plus le sexe mais Dieu. »

Avec PRIXM, pas de tabou : on marche avec Kanye West et on parle de Jésus !

Le texte biblique qui raconte le procès et l'interrogatoire de Jésus face à Pilate

Après avoir été arrêté et interrogé par les grands prêtres, Jésus est conduit devant le gouverneur romain.

Quant à Jésus, il se tint debout devant le gouverneur et le gouverneur l’interrogea :
— Tu es le roi des Juifs ?

Jésus lui déclara :
— Tu le dis.

Et tandis que les grands prêtres et les anciens l’accusaient il ne répondit rien. Alors Pilate lui dit :
— Est-ce que tu n’entends pas de combien de choses ils témoignent contre toi ?

Mais il ne répondit pas à un seul mot, si bien que le gouverneur s'étonna à l'extrême. À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu’ils voulaient. Ils avaient alors un prisonnier fameux, nommé Jésus Barabbas. Comme ils étaient rassemblés, Pilate leur dit :
— Lequel voulez-vous que je vous relâche ? Jésus Barabbas ou Jésus qui est dit Christ ?

[...] Les grands prêtres et les anciens persuadèrent les foules de réclamer Barabbas et de faire supprimer Jésus. [...]

Pilate leur dit :
— Que ferai-je donc de Jésus dit Christ ?

Tous lui disent :
— Qu’il soit crucifié !

Mais le gouverneur rétorqua :
— Qu’a-t-il donc fait de mal ?

Eux de plus belle criaient en disant :
— Qu’il soit crucifié !

Chapitre 27, versets 11-23 de l’Évangile selon saint Matthieu dans le Nouveau Testament. Traduit par les équipes du programme de recherche La Bible En Ses Traditions

L'éclairage

Comprendre le texte biblique par la peinture qu'il a inspirée

Christ Pilate procès soldats foule regard refuse salle drapé blanc Le Tintoret

Le Tintoret (1519-1594), Le Christ devant Pilate, (huile sur toile, 1565-1567), Scuola Grande di San Rocco, Venise, Italie.
Domaine public © Wikicommons→

Voici l'éclairage au travers de ce chef d'œuvre du Tintoret. Prenez le temps de le contempler...

Le peintre cristallise un moment de basculement total et de tensions, pour transporter les spectateurs de son tableau au-delà du récit.

Le choix du décor

Remarquons ce cadre architectural lourd et écrasant. En plus d’être un exercice de style pour le peintre, il semble étouffer tout espoir :

  • Les arcades se dressent devant le Christ comme un mur infranchissable ;
  • La foule de soldats qui s’y entasse est agitée : on perçoit sa violence par les mouvements brusques et éparpillés. Si on tend l’oreille, on entend presque le brouhaha de cette foule haineuse. Les corps sont agités, sinueux ; on se penche pour écouter, on se bouscule pour voir ;
  • Les regards se croisent, s’évitent… En particulier, Pilate détourne ses yeux de Jésus.
Christ Pilate marches regards drapé blanc procès Le Tintoret

Une composition révélatrice

L’élément central de la composition est le broc d’eau, qui permet à Pilate de se « laver les mains » de cette accusation. Par son regard fuyant, il refuse d’assumer la responsabilité de cette exécution. Responsabilité qui lui incombe pourtant, puisqu'il est le préfet, doté de toute l'autorité politique locale.

Si le spectateur regarde le tableau d'un peu en bas, Pilate semble le chercher du regard, comme pour l'interroger : que faire de cet Homme en blanc placé au milieu de nous ?

Christ seul debout manteau blanc sérénité Le Tintoret

La posture de Jésus

Seul debout, Jésus se dresse dans son long manteau blanc qui accroche la lumière. Il tranche sur tout le reste de la scène par la détermination et la sérénité qu’il rayonne. Il est vraiment l'Emmanuel, Dieu-avec-nous !

Mais il est aussi pieds et torse nus, les mains liées repliées sur le ventre : il reste profondément humain, vulnérable et démuni. Le Christ expose son abandon aux yeux de tous. La blancheur de pureté du drap qui le recouvre sera bientôt tâchée de sang.

Et la figure illuminée du Juste n’est regardée par personne.

Le mot de la fin

Boèce, philosophe romain du VIe siècle, fut lui aussi un « juste persécuté », victime d'un pouvoir politique injuste. Son attitude face à la persécution est admirable, mais celle de Jésus est vraiment divine : lui, Il ne « méprise » pas l'armée des scélérats, mais Il s'apprête à lui offrir le pardon !

« Tu ne dois pas t’étonner si sur cet océan qu’est la vie, les ouragans nous assaillent et nous malmènent, à partir du moment où nous nous proposons principalement de déplaire aux scélérats. L’armée qu’ils constituent a beau faire nombre, elle n’en est pas moins méprisable car elle n’a pas de chef et elle s’abandonne à l’ignorance, qui la livre aux caprices du hasard. »

Boèce, Consolation de Philosophie, Livre 1,6 Traduit du latin par Colette Lazam, Paris: Rivages,1989.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter