Petite question polémique : Jésus avait-Il des frères ?

On connaît Joseph et Marie, les parents de Jésus. Mais un texte biblique fait référence aux « frères » de Jésus. Qu'est-ce que cela veut dire ? Jésus avait-il des frères ?

2 minutes et 42 secondes tout pile avec Judith Chemla, Nicolas Poussin, Fra Angelico et Le Caravage
Dernière mise à jour -  
27/11/2020

Judith Chemla chante l'Ave Maria à faire frémir la cathédrale

Avant que nous vous parlions du reste de la famille, écoutez la majestueuse Judith Chemla entonner l’Ave Maria de Schubert en l’honneur de la Mère de Jésus.

Le texte biblique qui parle des liens familiaux de Jésus

Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il partit de là et, une fois rendu dans sa patrie, il les enseignait dans leur synagogue, de façon telle qu'ils étaient étonnés et disaient :

— D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? Est-ce qu’il n’est pas le fils de l’artisan ? Et sa mère n'est-elle pas celle qu'on appelle Marie et ses frères Jacques, Joseph, Simon et Jude ? [...] D’où lui viennent donc toutes ces choses, à celui-ci ?

Et ils se scandalisaient à son sujet. Mais Jésus leur dit :

— Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.

Et il ne fit pas là beaucoup de miracles à cause de leur absence de foi.

Chapitre 13, versets 53-58 de l'Évangile selon saint Matthieu dans le Nouveau Testament. Traduit par les équipes de notre programme de recherches La Bible En Ses Traditions

L'éclairage

La famille de Jésus

La position de l'Eglise catholique

L’Église soutient deux choses :

  • Jésus est fils unique dans la « Sainte Famille » qu'il forme avec Marie, sa mère, et Joseph, son père adoptif.
  • Marie est vierge avant la naissance du Christ et elle l’est demeurée.

Mais alors pourquoi le texte de l’Évangile parle-t-il des « frères » de Jésus, en nommant même 4 personnes précises ?

Sainte Famille Saint Jean-Baptiste Joseph Marie Enfant Jésus debout Le Caravage
Le Caravage (1571-1610), La Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste (huile sur toile, 1603), Gemäldegalerie, Berlin, Allemagne.

Pour élucider l'affaire, nous sommes allés relire le texte grec, langue dans laquelle ont été rédigés les Évangiles.

La traduction grecque qui sème le doute

Eh bien, figurez-vous que :

  • la version grecque de Mathieu 13,55 utilise le terme adelphos, ce qui équivaut à frère ou demi-frère
  • Or pour exprimer un lien de parenté plus éloigné, le terme grec classique serait plutôt anepsios, signifiant cousin ou neveu.

Ainsi, la traduction selon le grec classique semble bien indiquer que Jésus ait eu des frères ou des demi-frères.

Fuite en Egypte Marie Joseph Enfant Jésus ange chemin drapés Nicolas Poussin
Nicolas Poussin (1594-1665), La Fuite en Égypte (1657, huile sur toile), Musée des Beaux-Arts, Lyon, France.

La réplique pour résoudre cette apparente contradiction

Le vocabulaire de la parenté dans la Bible en sa traduction grecque présente une vraie anomalie :

  • Anepsios (cousin) n’apparaît que 4 fois... comme si la Bible n’avait parlé que de 4 cousins sur plusieurs milliers de pages et des dizaines de générations ! Or la Bible parle évidemment de nombreux autres cousins. Mais partout, c'est le terme adelphos qu'elle emploie.
  • En fait, le sens d’adelphos en grec s’est élargi sous l’influence de l’hébreu qui désigne comme « frère » même un membre de la famille plus ou moins éloigné (cousin, neveu, oncle). Jésus l’utilise d'ailleurs pour parler de ses disciples.

Le grec de la Bible, celui qui est parlé au Moyen-Orient de l'époque, n'est pas le grec classique. Il a subi de fortes influences de l’hébreu. Pour faire érudit, appelez-le « grec koinè », c'est-à-dire « grec commun ».

Vierge Enfant Jésus auréoles bleu rouge or Fra Angelico
Fra Angelico (vers 1400-1455), Vierge à l'Enfant (vers 1430, peinture sur bois), Galerie Sabauda, Turin, Italie.

Du coup, en conclusion ? Deux choses

  • Quand une traduction du Nouveau Testament parle des « frères de Jésus », elle traduit (trop?) littéralement le grec adelphos, alors que ce terme recouvre une pluralité de situations dans la Bible et évoque ici plus probablement un membre de la famille élargie de Jésus.
  • On ne peut donc pas tirer du texte des conclusions hâtives, aussi alléchantes soient-elles. Pour bien en percevoir le sens, il est souvent nécessaire de le remettre dans son contexte, d’en analyser finement la langue.

Le mot de la fin

Le sujet des frères de Jésus a fait couler beaucoup d'encre. Si vous souhaitez creuser davantage et découvrir d'autres réflexions, nous vous conseillons de lire cet excellent article du frère dominicain Renaud Silly « Jésus avait-il des frères ? » paru en avril 2015.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter