S'inscrire à la newsletter

Qui est Judas Iscariote, le disciple qui trahit Jésus ?

Qui est Judas et quel est le sens étymologique du nom « Iscariote » ? Que fait-il après avoir trahi Jésus ? Pourquoi se suicide-t-il ? Quel est le lien entre Judas et Pierre ?

4 minutes et 07 secondes avec Martin Scorsese, Giotto, Caravage et François Mauriac
Dernière mise à jour -  
15/9/2022

Kichijiro, modèle de Judas repenti au cinéma

Dans le film Silence de Martin Scorsese, sorti en 2016, le personnage de Kichijiro est une figure emblématique de Judas repenti. À plusieurs reprises dans ce film, il trahit ses amis, tout comme Judas trahit le Christ.

Mais, à la différence de Judas, Kichijoro est à chaque fois pris de remords sincères et vient demander pardon pour ce qu’il a fait.

Le texte biblique qui raconte l’histoire de la trahison et de la mort de Judas Iscariote

Aujourd’hui, penchons-nous spécifiquement sur le personnage de Judas dans l’évangile de Matthieu. Voici le récit de sa trahison envers Jésus.

Alors l’un des Douze, appelé Judas Iscariote, alla trouver les grands prêtres, et dit :
— Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ?  

Et ils lui fixèrent trente pièces d’argent. Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. [...]

Comme il parlait encore, voici que Judas, l’un des douze, arriva et avec lui une foule nombreuse avec des glaives et des bâtons de la part des grands prêtres et des anciens du peuple. Celui qui le livrait leur avait donné un signe, disant :
— Celui à qui je donnerai un baiser, c’est lui, saisissez-le.

Et s’approchant aussitôt de Jésus, il dit :
— Salut, rabbi ; et il lui donna un baiser.

Jésus lui dit :
— Ami, c'est pour cela que tu es là.

Alors ils s’approchèrent, mirent la main sur Jésus et le saisirent. Et voici qu’un de ceux qui étaient avec Jésus étendant la main tira son glaive et frappant l'esclave du grand prêtre emporta son oreille. Alors Jésus lui dit :

— Remets ton glaive à sa place car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. Penses-tu que je ne puisse pas supplier mon Père et il me fournira sur-le-champ plus de douze légions d’anges ? Comment donc s’accompliraient les Écritures d’après lesquelles il doit en être ainsi ?

À cette heure-là Jésus dit aux foules :

— Comme contre un brigand, vous êtes sortis avec des glaives et des bâtons pour me prendre ! Chaque jour dans le temple j’étais assis enseignant et vous ne m’avez pas saisi. Mais tout cela est arrivé afin que fussent accomplies les Écritures des prophètes.

Alors tous les disciples le laissant, s'enfuirent.

Le matin venu, tous les grands prêtres et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus en sorte de le faire mourir. Et, l'ayant entravé, ils l'emmenèrent et le livrèrent à Ponce Pilate, le gouverneur.

Alors Judas, qui le livrait, voyant qu’il avait été condamné, se repentant, retourna les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens en disant :
— J’ai péché en livrant un sang innocent.

Mais eux lui dirent :
— Que nous importe ? À toi de voir.

Ayant jeté les pièces d’argent dans le Sanctuaire, et s’étant retiré, il se pendit.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 26, versets 14-16, 47-56 et chapitre 27 versets 1 à 5. Traduit du grec par les équipes du programme de recherches La Bible en ses Traditions.

Judas Iscariote, le disciple qui trahit Jésus

Giotto di Bondone, dit Giotto (1266-1337), Le Baiser de Judas (1305, fresque, 200 x 185 cm), Chapelle des Scrovegni, Padoue (Italie). Domaine public.

La signification étymologique du nom de Judas Iscariote

Alors l’un des Douze, appelé Judas Iscariote, alla trouver les grands prêtres, et dit :
— Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ?
Et ils lui fixèrent trente pièces d’argent. Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus. (Mt 26, 14-16)

Le nom de Judas, Iscariote, permet de le distinguer de l’autre Judas : « Jude fils de Jacques » (Lc 6,16) appartenant aussi au groupe des Douze.

En hébreu « Iscariote » signifie « homme de Keriot », village à seize kilomètres au sud d’Hébron. La ville d’Hébron est elle-même située à 50 km au Sud de Jérusalem.

  • À partir de l’hébreu ’îš šeqer ou ’îš šākûr, iscariote peut également s’interpréter comme un terme dépréciatif signifiant « homme de mensonge ».
  • De même, le mot iscarios pourrait aussi être une transcription libre du grec sikarios et du latin sicarius qui signifient « assassin, bandit, sicaire ».

Ces traductions possibles du terme « iscariote » participent à la légende noire que la tradition chrétienne a forgée autour du personnage de Judas, en le chargeant de tous les maux.

Michelangelo Merisi Caravaggio, dit Caravage (1571-1610), L'arrestation du Christ (1602, huile sur toile, 133 x 169 cm), Galerie nationale, Dublin (Irlande). Domaine public.

Judas, l’apôtre qui trahit Jésus

Judas Iscariote est celui des Douze qui livre Jésus. Dans l’évangile de Matthieu, c'est lui qui mène presque exclusivement le jeu, qui est à l’initiative d’une négociation et qui demande à être payé.

La mention de l’appartenance de Judas au groupe des douze est d’ailleurs un détail en faveur de la véracité de la parole évangélique transmise par les apôtres, comme l’explique Jean Chrysostome :

« [Les évangélistes] ne cachent rien de ce qui peut les humilier ; alors qu’ils auraient pu dire simplement que Judas était du nombre des disciples. »

Jean Chrysostome : Commentaire sur l'évangile selon saint Matthieu, trad. Jacques de Penthos, Perpignan : Artège, 2012.

Photographie de Johann Zwink, comédien interprétant Judas dans une pièce de théâtre de 1900 sur la passion du Christ, au théâtre d'Oberammergau (Allemagne) © Bibliothèque du Congrès, domaine public.

Le repentir de Judas après sa trahison envers Jésus

Alors Judas, qui le livrait, voyant que [Jésus] avait été condamné, se repentant, retourna les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens en disant :
— J’ai péché en livrant un sang innocent.
Mais eux lui dirent :
— Que nous importe ? À toi de voir.
Ayant jeté les pièces d’argent dans le Sanctuaire, et s’étant retiré, il se pendit. (Mt 27, 3-5)

Au moment de la condamnation de Jésus, Judas réalise qu’il a livré l’innocent à la mort. Dégoûté par sa trahison, il désespère de la miséricorde de Dieu et met fin à ses jours. La pendaison de Judas est d’ailleurs relatée uniquement dans l’évangile de Matthieu.

Antoni Caba Casamitjana (1838-1907), La repentance de Judas (1874, huile sur toile, 190 x 210 cm), Académie royale catalane des beaux-arts de Saint-Georges, Barcelone (Espagne). Domaine public. On peut remarquer l'air hagard de Judas, s'arrachant les cheveux, alors que les grands prêtres refusent de récupérer les 30 pièces d'argent.

Conclusion : le suicide de Judas et le reniement de Pierre

Cet épisode du suicide de Judas est finalement à mettre directement en parallèle avec le récit du reniement de Pierre. Pourquoi ? Parce que l’un comme l’autre trahissent le Christ au moment de sa mort, alors qu’ils ont passé plusieurs années auprès de lui sur les routes de Galilée.

Et finalement, le problème n’est pas que Pierre renie Jésus, ni que Judas le vende et le trahisse pour quelques pièces qu’il refusera ensuite. Non, aussi choquant que celui puisse paraître, la question n’est pas là. La vraie distinction, c’est que Judas se pend alors que Pierre fond en larmes.

Le cœur de ce récit parallèle entre Judas et Pierre repose sur la question fondamentale de l’acceptation de la miséricorde divine, même s'il est vrai que trahir en reniant est une chose et que trahir en livrant à la mort en est une autre.

Repenti, Judas aurait pu revenir à la suite de Jésus, comme Pierre, mais il désespère. Il se pend, mais pourquoi ? Refuse-t-il de croire que Dieu est capable de tout, et même de pardonner à son bourreau ?

Pierre n’est pas meilleur que Judas, et il n’est pas choisi par Jésus en vertu de ses qualités ou de sa fidélité. Car Pierre, tout comme Judas, est un pécheur.

En revanche, Pierre pleure et se laisse toucher par le pardon et la grâce que Jésus lui accorde après l'avoir regardé.

Edward Okuń (1872-1945), Judas (1901, huile sur carton, 45 x 70 cm), Musée national de Varsovie (Pologne). Domaine public. Remarquons que Judas porte en couronne les trente pièces d'argent, le prix obtenu pour sa trahison envers Jésus.

Le mot de la fin

​​La figure de Judas a largement fasciné les auteurs au cours des longs siècles de l’histoire de la littérature. On a choisi de conclure avec le mot de François Mauriac, prix Nobel de Littérature 1952. Il voit en Judas la part d’ombre de tout homme. Et il fait également le rapprochement entre Judas et Pierre :

« [Judas est celui qui] aurait pu devenir un saint, le patron de nous tous qui ne cessons de trahir. Il s’en est fallu de très peu que les larmes de Judas ne fussent confondues, dans le souvenir des hommes, avec celles de Pierre. »

François Mauriac (1885-1970), Vie de Jésus, Paris : Flammarion, 1936, p. 257

Envie de (re)découvrir les Écritures ?
Notre incroyable Newsletter
- Tous les dimanches à 15h
- Gratuit, drôle et intelligemment décalé
- 3 minutes de lecture
Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte
Oups, un problème est suvenu, veuillez réessayer !

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Pour un temps paisible dans la vallée du Rhône

Retraite spirituelle

Pour prendre un temps de repos, de rencontre ou de ressourcement spirituel, l'abbaye de Champagne est tout simplement un lieu d'accueil idéal.

En abbaye

Située entre Lyon et Valence, l’Abbaye Saint-Pierre de Champagne est l’une des maisons des chanoines réguliers de Saint-Victor, abritant notamment une magnifique église romane du XIIe siècle.

En vallée du Rhône

Pour les amateurs des biens de la Création, outre d’innombrables caves à vin de grande qualité, une remarquable distillerie se trouve à 3 km seulement de l’abbaye. Vous pourrez rentrer à pieds…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités.