Qui est Dieu ? Est-ce un être masculin ou féminin ? Est-il sexué ?

Le texte biblique dit de Dieu que « à son image, mâle et femelle il les créa ». Qu'est-ce que ça veut dire ? Dieu est-il sexué ? Dieu : masculin ou féminin ?

4 minutes et 39 secondes avec Khaled, Michel-Ange, quelques lettres en hébreu et Charles Baudelaire
📝
Dernière mise à jour -  
21/9/2020

Reprenons avec Khaled : Aïcha, Aïcha écoute-moi

Musique chanteur sourire amour Aïsha Khaled

Aïcha vient du terme arabe a’ish qui signifie « vivante ». Ish, racine sémitique présente dans le livre la Genèse, sera au coeur de ce numéro.
Mais avant ça, avec Ish, a’ish, Aïcha... il était i-ni-ma-gi-na-ble de ne pas d'abord commencer avec la plus belle chanson d’amour de tout le XXe siècle : Aïcha de Khaled 😋! Et puis, comme on va vous parler de l’amour entre l’homme et la femme, cette pépite est carrément appropriée

Le texte biblique qui raconte la création de l'homme

Et Dieu créa l’homme en son image
dans l’image de Dieu il le créa
mâle et femelle il les créa.

Chapitre 1, verset 27 du livre de la Genèse dans l'Ancien TestamentTraduit par les équipes de notre programme de recherches La Bible En Ses Traductions

Le texte biblique qui raconte la création de la femme

YHWH Dieu construisit la côte qu’il avait prise de l’homme en femme et il la fit venir vers l’homme.

Et l’homme (Adam) dit :

— Celle-ci cette fois est os de mes os et chair de ma chair ! Celle-ci sera appelée femme (ishah), parce qu’elle a été prise de l’homme (ish).

Chapitre 2, versets 22 et 23 du livre de la Genèse dans l'Ancien Testament Traduit de l'hébreu par les équipes de notre programme de recherches La Bible En Ses Traditions.

L'éclairage

Énigme du jour : Dieu, masculin ou féminin ?

« [...] Dans l’image de Dieu il le créa, mâle et femelle il les créa. »
Adam Eve jardin Paradis arbre ciel montagnes animaux fleurs Johann Wenzel Peter
Johann Wenzel Peter (1745-1829), Adam et Eve au Paradis Terrestre (huile sur toile, 1800-1829), Pinacothèque vaticane, Musée du Vatican, Rome, Italie.

Cet extrait du chapitre 1 de la Genèse signifie que l’on peut contempler l'image de Dieu dans l’humanité sexuée. Euh... c'est-à-dire ? 🤨

Faut-il comprendre que l'image de Dieu en l'être humain se trouve, au-delà de tout sexe, dans ce qui est commun à l’homme et la femme ?

  • Faut-il comprendre que l'image de Dieu en l'être humain se trouve, au-delà de tout sexe, dans ce qui est commun à l’homme et la femme ?
  • Ou bien au contraire, faut-il imaginer un Dieu doublement sexué ? — traduction dans le jargon actuel : la Genèse représente-t-elle Dieu comme genderfree ou androgyne ?


Début de réponse (on maintient le suspense) :

Les versets extraits du deuxième chapitre de la Genèse nous permettent de creuser la réflexion :

« Elle sera appelée femme (isha) car de l’homme (ish) elle a été prise. »

Pour comprendre le sens du premier verset, étudions un tout petit peu d’hébreu : vous verrez c'est très simple et ça éclaire bien la chose. 👇

Eve première femme corps serpent nature création Bible Pantaleon Szyndler
Pantaleon Szyndler (1846-1905), Ève (huile sur toile, 1889),
Musée National de Varsovie, Varsovie, Pologne.

Petite leçon d'Hébreu pour dévoiler un gros truc

En hébreu, ish signifie « homme » et isha « femme » :

  • ish איש (homme)
  • isha אשהאשה  (femme)

Regardez bien les deux mots. Ils se ressemblent, mais diffèrent par une lettre de plus ou une lettre de moins chacun :

  • ish a un yod (י​) en plus de isha mais pas de hé (ה)
  • isha contient un hé (ה) mais pas de yod (י)

Or si l’on unit les deux lettres qui distinguent l’homme de la femme (et qui représentent symboliquement leurs attributs sexuels), on obtient :

י ה : ces deux lettres (qui se lisent de droite à gauche) forment le mot YH et qu'on peut prononcer « Ya ».

Création Ève Dieu femme Genèse Adam allongé nu Michelangelo
Michelangelo (1475-1564), La création d'Ève (fresque, 1509-1510),
Chapelle Sixtine, Rome, Italie.

L'image de Dieu dans l'union de l'homme et la femme

Qu’est ce que ça change ? Tout. Parce que vous avez remarqué que l’Ancien Testament emploie bien souvent les quatre lettres YHWH pour désigner Dieu. YH est la forme abrégée de ce nom.

En gros, c'est comme une addition :

lettre propre au nom de l’homme י

+  lettre propre au nom de la femme ה

= le Nom de Dieu  י ה


👉Ce jeu de lettres symbolise donc ceci : l’image que Dieu projette en créant l’humanité peut se contempler dans l’union de l’homme et de la femme !

Dieu est au-delà de toutes les catégories humaines sexuelles. Il est amour, et l’unité sexuée de l’homme et de la femme est un des symboles par excellence de cette vérité. Bref, comme l’ont compris tous les poètes de l’histoire, l’amour conjugal est transcendant !

Le mot de la fin

En décrivant la sensation proprement spirituelle de l’homme qui embrasse sa femme, Baudelaire ne s’y était pas trompé :

Comme un flot grossi par la fonte
Des glaciers grondants,
Quand l'eau de ta bouche remonte
Au bord de tes dents,
Je crois boire un vin de Bohême,
Amer et vainqueur,
Un ciel liquide qui parsème
D'étoiles mon cœur !

Charles Baudelaire, « Le Serpent qui danse », section « Spleen et Idéal » dans Les Fleurs du Mal, Paris : Poulet-Malassis et de Broise, 1857 (p. 63-65).

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter