L'érotisme dans la Bible : amour, gloire et beauté ?

L'amour et la sexualité sont-ils vraiment bannis dans l'Écriture ? Un lien entre la passion terrestre et l'amour divin est-il possible ? Qu'en pensent les saints ?

3 minutes avec Philippe Jaroussky, Sainte Thérèse d’Avila et de beaux corps olympiens.
Dernière mise à jour -  
27/11/2020

Frissons garantis avec Philippe Jaroussky

O quam tu pulchra es d'Alessandro Grandi (1590-1630) est composé en latin suivant le texte du Cantique des Cantiques. Ecoutez l'interprétation du contre-ténor Philippe Jaroussky. Tout simplement fabuleux.

Le texte biblique qui raconte l'amour entre deux époux

Le caractère fortement décontextualisé du Cantique rend impossible toute détermination de l’intention première de l’auteur anonyme : voulait-il écrire une allégorie implicite des relations entre Dieu et Israël, un divertissement plaisant, gagner un concours littéraire ou composer un poème provocateur face à la mentalité ambiante ?

L’ÉPOUX. Oui, tu es belle, mon amie ; oui, tu es belle. Tes yeux sont des yeux de colombes derrière ton voile ; tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres, suspendues aux flancs de la montagne de Galaad.

Tes dents sont comme un troupeau de brebis tondues ; qui remontent du lavoir ; chacune porte deux jumeaux, et parmi elles il n’est pas de stérile.

Tes lèvres sont comme un fil de pourpre, et ta bouche est charmante ; ta joue est comme une moitié de grenade, derrière ton voile.

Ton cou est comme la tour de David, bâtie pour servir d’arsenal ; mille boucliers y sont suspendus, tous les boucliers des braves.

Tes deux seins sont comme deux faons, jumeaux d’une gazelle, qui paissent au milieu des lis.

Avant que vienne la fraîcheur du jour, et que les ombres fuient, j’irai à la montagne de la myrrhe, et à la colline de l’encens.

Tu es toute belle, mon amie, et il n’y a pas de tache en toi !

Avec moi, viens du Liban, ma fiancée, viens avec moi du Liban ! Regarde du sommet de l’Amana, du sommet du Sanir et de l’Hermon, des tanières des lions, des montagnes des léopards.

Tu m’as ravi le cœur, ma sœur fiancée tu m’as ravi le cœur par un seul de tes regards, par une seule des perles de ton collier.

Que ton amour a de charme, ma sœur fiancée ! Combien ton amour est meilleur que le vin, et l’odeur de tes parfums, que tous les aromates !

Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée, le miel et le lait sont sous ta langue, et l’odeur de tes vêtements est comme l’odeur du Liban.

C’est un jardin fermé que ma sœur fiancée, une source fermée, une fontaine scellée.

Tes pousses sont un bosquet de grenadiers, avec les fruits les plus exquis ; le cypre avec le nard, le nard et le safran, la cannelle et le cinnamome, avec tous les arbres à encens, la myrrhe et l’aloès, avec tous les meilleurs baumiers.

Source de jardins, puits d’eaux vives, ruisseau qui coule du Liban.

L’ÉPOUSE. Levez-vous aquilons. Venez autans ! Soufflez sur mon jardin, et que ses baumiers exsudent ! Que mon bien-aimé entre dans son jardin, et qu’il mange de ses beaux fruits !

Chapitre 4 du livre du Cantique des Cantiques dans l'Ancien Testament. Traduction du Chanoine Crampon.

L'éclairage

cantiques des cantiques femmes nue voile doré Gustave Moreau
Gustave Moreau (1826-1898), Cantique des Cantiques ou La Sulamite (aquarelle, 1863) Ohara Museum of Art, Japon.

Corps libérés et magnifiés dans la Bible

La Bible n’est pas une morale castratrice de l’homme. Elle ne délivre pas une parole qui cherche à avilir l’homme et la femme.

Bien au contraire ! Elle manifeste toutes leurs beautés.

La prière et splendeur terrestre

Le Cantique des Cantiques magnifie la beauté du corps de la femme. Un amoureux exalte la splendeur de celle qu’il aime. Le Dieu qui se révèle dans la Bible porte en si haute considération l’intime conjugalité de l’homme et de la femme qu’il use ici de cette image pour évoquer le lien qui unit Dieu à la personne qui prie.

Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582) fait la comparaison suivante :

  • Entre le regard qu’échangent les amoureux qui leur permet immédiatement de se comprendre mutuellement, sans paroles;
  • Et la connaissance infuse que Dieu donne à certaines âmes sur les mystères divins, sans médiations de paroles intérieures ou de visions, anticipation de ce qu’il y aura au Ciel.
venus coquillage nue naissance ange voile mer Botticelli
Sandro Botticelli (1445-1510), La naissance de Vénus (vers 1485), Musée des Offices, Florence, Italie.

Le mot de la fin

Le Cantique des Cantiques donne une vision biblique de l'érotisme, de la sexualité comme le souligne Olivier Clément :

« Il faut inverser l’approche freudienne : l’expérience spirituelle n’est pas un ratage de la sexualité, c’est celle-ci qui, devenant le langage d’un véritable amour, est le symbole de cette expérience comme le dit l’interprétation traditionnelle, aussi bien juive que chrétienne du Cantique des cantiques. La chasteté-continence du moine le fait « séparé de tous et uni à tous », capable d’accueillir tout autre comme un visage, dans une entière non-possession. Et dans la chasteté nuptiale où l’éros peut devenir l’élan de la tendresse, c’est « l’âme qui enveloppe le corps », comme le disait Nietzsche, citant Stendhal. »

Olivier Clément, « Notes éparses sur la prière », Le chant des larmes, essai sur le repentir : suivi de Trois prières, Desclée de Brouwer, Paris, 1883 /2011.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter