Relire le passé : les Juifs regardent-ils trop en arrière ?

Quel est le rapport des Juifs au passé et aux textes antiques ? Sont-ils vraiment obnubilés par l'histoire ? Comment l'utilisent-ils pour éclairer le présent ?

4 minutes et 32 secondes avec Schubert et les Pink Floyd
📝
Dernière mise à jour -  
12/9/2020

Bercez votre lecture avec Schubert

schubert portrait lunettes cheveux costume

Un chœur de voix féminines et un piano magnifient le Psaume 23 d'après une composition de Franz Schubert (1797-1828). Gott ist mein Hirte, Op. 132 [D. 706], 1820

Le texte biblique qui raconte le soutien de Dieu pour l'homme

On trouve dans les psaumes les aspects essentiels de la spiritualité du peuple israélite.
Encore aujourd’hui, ils forment un constituant fondamental de la prière des juifs et des chrétiens de toutes confessions.
Tiré directement du grec, le mot « psaume » désigne un poème destiné à être chanté, normalement avec accompagnement musical.

YHWH me faisant paître je ne manque pas [de quoi que ce soit].
Dans des pâturages d'herbe il me fait m'étendre,
près d'eaux de repos il me conduit, il fait revenir ma gorge.

Il me guide dans les traces de la justice à cause de son nom.
Même si je vais dans la vallée de l'ombre de la mort je ne crains pas le mal,
car toi [tu es] avec moi : ton bâton et ta houlette, eux, me réconfortent.

Tu prépares en face de moi une table
devant mes adversaires tu as graissé avec de l'huile ma tête
ma coupe [est] surabondance.

Oui, le bien et la loyauté me poursuivent tous les jours de ma vie
et je suis revenu de YHWH pour une longueur de jours.

Psaume 23 dans l'Ancien Testament. Traduit du texte massorétique (texte hébreu) par l'abbé Marc Girard de Chicoutimi au Québec.

L'éclairage

La Bible chez les Juifs, une vraie valise historique

pink floyd prisme projet triangle couleur arc en ciel
Dans leur album Animals (1977), les Pink Floyd ont repris le Psaume 23 sous le titre « Sheep ». Sinon le symbole du prisme nous plaît bien...

La Bible est appelée TaNaK dans la tradition juive. C'est un mot-valise en référence aux 3 rouleaux qui la composent  :

  • T comme Tora (ou « Enseignement »), le socle fondamental qui regroupe les codes de lois les récits de la création, le cycle des Patriarches avec Abraham, Isaac, Jacob et le cycle de Moïse. Cela correspond à ce que les chrétiens appellent le Pentateuque . Ce socle est suivi par :
  • N comme Nebiim (ou « Prophètes »)
  • K comme Ketubim (ou « Écrits »).

Ce dernier rouleau contient le livre des Psaumes, dont le Psaume 23 que nous vous présentons aujourd'hui.

Sans cesse les Rabbins vont commenter les Prophètes et les Écrits en référence à la Tora : ils regardent en arrière.

Regarder l'histoire pour éclairer le présent

affiche film les 11 commandements acteurs actrices egypte
Dans Les Dix commandements (Oscar du meilleur film en 1957) de Cecil B. DeMille, Moïse (Charlton Heston) conduit le peuple élu à travers la « vallée de l'ombre de la mort » de la Mer Rouge.

Le Psaume 23 évoque « la vallée de l’ombre de la mort ». Les rabbins* y voient une référence à l’Exode hors d’Égypte : la vallée de l'ombre de la mort est assimilée à la Mer Rouge qui s'est ouverte pour laisser passer Moïse et le peuple élu.

De manière générale, les rabbins interprètent volontiers les Écrits et les Prophètes à la lumière de la Tora et invitent les croyants à en éclairer leur propre vie. L'histoire sainte du peuple élu devient alors l'histoire sainte des croyants de tous les temps. Dans sa propre vie, le croyant est amené à reconnaître les moments où il est passé, lui aussi, par « la vallée de l'ombre de la mort », à voir quelle « Mer Rouge » il a pu traverser à l'image de Moïse.

Les rabbins juifs ne sont pas enfermés dans le passé, ils sont habités par cette mémoire des textes et arrivent ainsi à illuminer toute chose nouvelle.

* dans le Targoum Araméen, une traduction araméenne de la Bible juive entourée de commentaires réactualisant le texte

Le mot de la fin

Pour finir cette réflexion sur la lecture rabbinique, nous vous proposons ces lignes magnifiques de Marcel Jousse issues de « L'anthropologie du geste» dans La manducation de la Parole :

« Il ne faut pas confondre mémoire et perroquettisme, ce qu’on fait trop souvent. Un perroquet n’a pas de mémoire, pas plus qu’un disque. La mémoire, la vraie mémoire, la seule mémoire est un perpétuel approfondissement. [...] On comprend pourquoi, dans les milieux ethniques palestiniens, d’inlassables récitations d’un même texte traditionnel ont suscité tant de stupéfiantes découvertes. [...] Dans leurs récitations, les hommes de génie mettaient les gestes de toute leur vie d’approfondissement. »

Marcel Jousse, L'anthropologie du geste. La manducation de la Parole, 1975, Paris.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter