S'inscrire à la newsletter

L’attitude de Pierre tandis que Jésus marche sur l’eau

En pleine tempête, à quel moment Jésus marche-t-il sur l’eau pendant la nuit ? Dans cet épisode, quelle est l’attitude des disciples, et spécialement de saint Pierre ?

3 minutes et 50 secondes avec Basshunter, Ivan Aïvazovski, Herbert Boeckl et Jean Chrysostome
Dernière mise à jour -  
4/7/2022

Le son électro de Basshunter pour marcher sur l’eau

Emblématique chanteur et DJ suédois de la scène électro des années 2010, Basshunter fait implicitement référence à Jésus dans son titre I can walk on water (Je peux marcher sur l’eau).

Dans la continuité et le prolongement de notre numéro de la semaine dernière, on revient à nouveau sur cet épisode pour en offrir un nouvel éclairage, axé sur la figure de Pierre cette fois.

Le texte biblique qui raconte le miracle de Jésus qui marche sur l’eau

Au cours de la vie publique de Jésus, l’épisode de la marche sur les eaux fait suite à la première multiplication des pains dans l’évangile de Matthieu.

Aussitôt, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive jusqu’à ce qu’il ait renvoyé les foules. Ayant renvoyé les foules il monta dans la montagne à l’écart pour prier.

Le soir étant venu, il était là seul. La barque était déjà au milieu de la mer tourmentée par les vagues. Le vent en effet était contraire.

À la quatrième veille de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer et les disciples, en le voyant marcher sur la mer, furent troublés et dirent :
— C’est un fantôme !

Et, de peur, ils crièrent et aussitôt Jésus leur parla en disant :
— Courage, moi je suis, ne craignez pas.

Pierre lui répondant dit :
— Seigneur, si toi tu es, ordonne que je vienne vers toi sur les eaux.

Et il dit :
— Viens !

Et descendant de la barque, Pierre marchait sur les eaux et vint vers Jésus. Mais voyant le vent, il prit peur et comme il commençait à couler, il s’écria disant :
— Seigneur, sauve-moi !

Et aussitôt Jésus étendant la main le saisit et lui dit :
— Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?

Et comme ils montaient dans la barque le vent cessa. Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant lui en disant :
— Vraiment tu es Fils de Dieu.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 14, versets 22 à 33. Traduit du grec par les équipes du programme de recherches La Bible en ses Traditions.

Pierre et Jésus lors de la marche sur les eaux

Le Lac de Tibériade, également appelé « Mer de Galilée », est le lieu du miracle de la marche sur l'eau. Cette photographie de 2011 a été prise depuis Ginosar (ville également connue sous le nom de Génézareth), sur la rive Ouest du Lac, entre les villes de Capharnaüm (au Nord) et Tibériade (au Sud).

Vers la fin de la nuit, une tempête en mer de Galilée

« La barque était déjà au milieu de la mer tourmentée par les vagues, le vent en effet était contraire. À la quatrième veille de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer » (Mt 14, 24-25)

D’après la mesure du temps à l’époque, la nuit est divisée en quatre veilles de 3 heures. Ainsi, la « quatrième veille » va de 3h à 6h du matin. La scène se déroule donc la nuit, avant l’aube… de quoi rajouter à la situation dramatique générale d’une tempête en pleine mer que les disciples affrontent en l’absence de Jésus !

Maître du Registrum Gregorii, évangéliaire enluminé dit Codex Egberti, Sauvetage de saint Pierre (vers 980, parchemin, 21 x 27 cm), Bibliothèque municipale de Trèves (Allemagne). Domaine public. Sur la droite, Pierre suspendu au bras du Christ.

Pierre ou le symbole de la foi dans l’adversité

Dans cette mise en scène dramatique, les phénomènes naturels (la « mer tourmentée », les « vents contraires » et la « nuit ») plongent dans l’effroi les disciples ballottés sur les flots. Cette tempête reflète aussi toutes les sortes de tourments des disciples du Christ.

L’enjeu de la situation est donc celui de la foi dans l’adversité, comme le confirme le petit dialogue entre Jésus et Pierre, qui anticipe la future confession de foi de Pierre à Césarée (dont nous parlerons la semaine prochaine).

Ivan Aïvazovski (1817-1900), Marchant sur l'eau (vers 1890, huile sur toile, 70 x 50 cm), collection privée. Domaine public. Dans cette nuit, l'aube s'annonce déjà et c'est au cœur d'une tempête que Jésus s'approche de la barque.

Pierre aussi marche sur l'eau et fait des miracles

Et descendant de la barque, Pierre marchait sur les eaux et vint vers Jésus. Mais voyant le vent, il prit peur et comme il commençait à couler, il s’écria disant :
— Seigneur, sauve-moi ! (Mt 15, 29-30)

Ce premier miracle du Christ est suivi par un autre. Jésus, par sa parole, fait aussi marcher Pierre sur l'eau. Par la foi, Pierre opère ainsi les mêmes œuvres que le Christ, ce qui vient accomplir la promesse de Jésus :

« Celui qui croit en moi fera lui aussi les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes. » (Jn 14, 12)

C’est donc l'invitation de Jésus qui permet à Pierre de marcher sur les eaux. La promesse de faire des choses aussi grandes que Jésus s’accomplit ensuite dans la vie de l'Église : Pierre opère des guérisons miraculeuses semblables à celles de Jésus.

« Pierre dit :
— Ni argent ni or ne sont à ma disposition ; mais ce que j'ai, je te le donne au nom de Jésus Christ le Nazoréen : Marche !
Le saisissant par la main droite, il le releva et aussitôt il se tint debout ; et s'affermirent ses pas et ses chevilles et il se mit à sauter ; il marchait en se réjouissant et entra avec eux dans le Temple en louant Dieu. » (Ac 3, 6-8)
Masaccio (1401-1428), Saint Pierre guérissant les malades de son ombre (1426, fresque, 230 x 162 cm), chapelle Brancacci, Florence (Italie). Domaine public. Plus fort que les héros Marvel et DC Comics, les Actes des Apôtres racontent que saint Pierre guérissait les malades de son ombre !

La rechute : la peur de Pierre au moment de rejoindre Jésus

Au cours de cette scène, Pierre passe de la confiance au doute, du calme intérieur à la tempête :

Et descendant de la barque, Pierre marchait sur les eaux et vint vers Jésus. Mais voyant le vent, il prit peur et comme il commençait à couler, il s’écria disant :
— Seigneur, sauve-moi !
Et aussitôt Jésus étendant la main le saisit et lui dit :
— Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? (Mt 14, 29-31)

Il crie vers Jésus, en écho peut-être au psalmiste. En effet, la situation de détresse de Pierre est décrite avec les mots du Psaume 69 :

« Sauve-moi, ô Dieu, car les eaux me sont entrées jusqu'à l'âme.
Je suis entré dans l'abîme des eaux et le flot me submerge. » (Ps 69, 2-3)

La marche sur les eaux de Pierre et son engloutissement peuvent annoncer son futur reniement. Justement, nous nous pencherons plus précisément encore sur l'itinéraire de Pierre la semaine prochaine !

Herbert Boeckl (1894-1966), Le sauvetage de saint Pierre du lac de Galilée (1928, fresque), église de l'Assomption de Marie, Carinthia (Autriche) © Johann Jaritz.

Le mot de la fin

Nous avons certes beaucoup parlé du doute de Pierre. Mais, avec Jean Chrysostome, immense théologien et Père de l’Église du 4e du siècle, nos derniers mots parlent de sa confiance envers Jésus :

« Admirez son zèle, et la ferveur de sa foi. On voit souvent que ce disciple tombe en quelque danger considérable pour avoir osé demander des choses qui étaient au-dessus de ses forces. [Mais] s’il en demande ici une si grande, ce n’est que par la violence de son amour, et non par un mouvement de vanité. »

Jean Chrysostome : Commentaire sur l'évangile selon saint Matthieu, trad. Jacques de Penthos, Perpignan : Artège, 2012

Envie de (re)découvrir les Écritures ?
Notre incroyable Newsletter
- Tous les dimanches à 15h
- Gratuit, drôle et intelligemment décalé
- 3 minutes de lecture
Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte
Oups, un problème est suvenu, veuillez réessayer !

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Pour un temps paisible dans la vallée du Rhône

Retraite spirituelle

Pour prendre un temps de repos, de rencontre ou de ressourcement spirituel, l'abbaye de Champagne est tout simplement un lieu d'accueil idéal.

En abbaye

Située entre Lyon et Valence, l’Abbaye Saint-Pierre de Champagne est l’une des maisons des chanoines réguliers de Saint-Victor, abritant notamment une magnifique église romane du XIIe siècle.

En vallée du Rhône

Pour les amateurs des biens de la Création, outre d’innombrables caves à vin de grande qualité, une remarquable distillerie se trouve à 3 km seulement de l’abbaye. Vous pourrez rentrer à pieds…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités.