La Transfiguration du Christ et la réaction surprenante des disciples

Jésus est transfiguré devant trois de ses disciples. Comment réagissent-ils ? Que nous indique leur attitude ? Y a-t-il un lien avec le Livre d'Isaïe ?

4 minutes 10 secondes avec Sufjan Stevens, Gandalf, Raphaël, Zurbarán et une nouvelle de taille.
Dernière mise à jour -  
27/11/2020

Sufjan Stevens reprend la Transfiguration au banjo

Pour son titre Transfiguration, Sufjan Stevens reprend carrément mot pour mot l’évangile de la transfiguration de Jésus.
L’artiste américain y joue un folk indie sur fond de banjo franchement appréciable pour lire l’opus du jour !

Le texte biblique qui raconte la transfiguration de Jésus

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l’écart sur une haute montagne.

Et il fut transfiguré devant eux, son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.
Et voici que leur apparurent Moïse et Elie parlant avec lui.

Pierre intervenant dit à Jésus :

— Seigneur il est bon que nous soyons ici. Si tu veux faisons ici trois tentes une pour toi une pour Moïse une pour Élie.

Comme il parlait encore voici qu'une nuée lumineuse les couvrit de son ombre et voici une voix de la nuée disant :

— Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui je me suis complu : écoutez-le.

En entendant [cela] les disciples tombèrent sur leur face et craignirent beaucoup. Jésus s'approcha et en les touchant dit :

— Levez-vous et ne craignez pas.

Levant leurs yeux, ils ne virent personne sinon Jésus seul.

Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur ordonna en disant :

— Ne dites à personne cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme ressuscite des morts.

Chapitre 17, verset 1 à 9 de l'Évangile selon saint Matthieu, dans le Nouveau Testament. Traduit du grec par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Affiche film Tolkien inspiration résurrection Gandalf Le Seigneur des Anneaux
DansTolkien Le Seigneur des Anneaux,  s'inspire du récit de la Transfiguration pour évoquer la résurrection de Gandalf puisqu’il « resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière ».

Jésus monte sur la montagne et, soudain, il est transfiguré.
La réaction de ses disciples est étonnamment simple devant pareil prodige, Pierre lui dit : « il est bon d’être ici ». En revanche, lorsque la nuée survient et qu’une voix proclame : « Celui-ci est mon Fils bien aimé », les disciples réagissent bien différemment :

« En entendant [cela] les disciples tombèrent sur leur face et craignirent beaucoup. »
Transfiguration Dieu indivisible apparition dignité Raphaël
Raphaël (1483-1520), La Transfiguration (huile sur bois, 1518-1520), Pinacothèque vaticane, Musées du Vatican, Rome, Italie.

Comment comprendre la crainte des disciples ?

Pour ces disciples qui voient la nuée et entendent la voix qui en sort, nul doute : il s’agit de la voix de Dieu. Or, comme tout bon Juif, Pierre, Jacques et Jean ont conscience qu’on ne peut voir la face de Dieu sans mourir : Dieu est l’invisible, l’inaccessible à l’homme.  Un abîme de dignité sépare l’homme et Dieu: l’homme ne peut avoir un accès direct à Lui.

L’Ancien Testament raconte de nombreuses apparitions similaires de Dieu à ses prophètes. Ceux-ci se voilent la face, cachent leurs yeux, de crainte d’être brûlés par l’incandescente lumière qui apparaît. Tous ont conscience, comme les disciples, que l’homme n’est pas digne de voir Dieu. Ainsi, le prophète Isaïe, entendant la voix divine, déclare :

« Malheur à moi : je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres souillées et j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres souillées et mes yeux ont vu le roi, YHWH  des armées. »

Livre d’Isaïe, chapitre 6, verset 5 dans l'Ancien Testament. Traduit de l'hébreu par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

peur crainte lit seul surprise

Ce que nous révèle l’attitude des disciples

Que Jésus soit transfiguré n’a visiblement pas impressionné les disciples, mais c’est cette voix qui les a fait se coucher à terre.
Peut-être sont-ils habitués aux miracles de cet homme à l’autorité incroyable, qui est désigné par Dieu comme son Fils ?
Il est plus probable qu’ils n’aient pas encore compris que ce Fils de Dieu, est lui-même une personne divine qui s'est incarnée.

Ils n'ont pas encore perçu que Jésus est vrai Dieu et vrai homme.
Jusqu’au bout, jusqu’au reniement de Pierre, ils achopperont à cette vérité. Il leur faudra voir Jésus crucifié, puis ressuscité, pour reconnaître définitivement que cet homme, cet ami, est le vrai Dieu.

L’attitude des disciples nous renseigne sur la révolution opérée par Jésus Christ : avec lui, Dieu l’invisible, l’inaccessible s’est fait homme. Il s’est rendu visible, il s’est uni à la nature humaine. L’homme peut finalement voir Dieu sans mourir et le contempler face-à-face. L'homme peut ainsi parler à ce Dieu comme à un ami, un frère.

Sainte Face Jésus linge couronne épines Francisco de Zurbarán
Francisco de Zurbarán (1598-1664), La Sainte Face (environ 1631, huile sur toile), Nationalmuseum, Stockholm, Suède.

Une conséquence immense pour l’art

Cette conscience d’un Dieu invisible et inaccessible explique l’absence de représentation de Dieu dans le judaïsme. On explique ça dans ce numéro.
C’est ce même fondement qui justifie l’absence de représentation d’Allah dans le Coran.

Et c’est la révélation apportée par Jésus, du Dieu invisible, qui prend chair humaine et se rend visible, qui a permis la prodigieuse production artistique d’icônes depuis des siècles, comme on l’explique dans cet autre numéro.

Le mot de la fin

La grande question qui a agité les théologiens des premiers siècles fut justement de savoir qui était ce Jésus Christ : un homme extraordinaire, un Dieu à l'apparence humaine ? Une des plus belles réponses à cette question fut la lettre de l'archevêque de Rome Léon à Flavien, l'archevêque de Constantinople*. Un sommet de théologie donc :

« Le Fils de Dieu entre donc dans ce bas monde, descendant de son trône céleste sans abandonner la gloire de son Père, engendré dans un nouvel ordre, par une nouvelle naissance.

Nouvel ordre, parce qu'invisible en ce qui lui est propre, il s'est fait visible en ce qui est nôtre ; incompréhensible, il a voulu être compris ; subsistant avant les temps, il a commencé d'être dans le temps ; Seigneur de l'univers, il a pris la forme d'esclave, voilant d'ombre l'immensité de sa majesté. Dieu impassible, il n'a pas dédaigné d'être homme passible, et, immortel, de se soumettre aux lois de la mort. »

Saint Léon, Tome à Flavien, Traduction française de E. AMANN, Le dogme catholique dans les Pères de l'Eglise, 344-35, Paris, 1922 * Si certains aiment être précis sur les titres, qu'ils sachent que nous avons repris les titres d'archevêques donnés à Léon et Flavien par les actes du concile de Chalcédoine qui se tînt en 451.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter