Le monde a-t-il vraiment été créé en 7 jours ?

Catégories Questions / Réponses

La Bible donne deux récits de la Création (Gn 1 & Gn 2-3). Or ces deux passages se contredisent sur l’ordre d’apparition des créatures. En Genèse 1, l’homme est créé en dernier ; en Genèse 2 il est créé en premier avant les animaux. Pourquoi la Bible se contredit-elle si évidemment ? Lequel de ces deux récits divergents donne-t-il la vision la plus scientifique de la création du monde ?

Aucun ! Car ils n’ont pas pour but de délivrer une vérité scientifique. Oui, l’Écriture contient la vérité, rien que la vérité, toute la vérité, mais il s’agit de la vérité qui mène au salut — pas forcément de l’exactitude dans toutes les disciplines.

En exhibant ses dissonances, la Bible indique elle-même qu’elle ne veut pas être lue toujours de manière littérale. Elle interpelle l’intelligence du lecteur, lui demandant d’aller plus loin dans l’interprétation. La Bible est un recueil de textes aux genres littéraires multiples. Il faut savoir les identifier si on veut la lire correctement. Voici une liste non exhaustive de ces genres littéraires :

  • Le Cantique des cantiques mobilise tous les procédés de la poésie érotique pour magnifier la beauté du corps de la femme ;
  • Un peu partout, des paraboles servent à éclairer tel ou tel personnage sur son attitude ;
  • Le livre de Jonas est un conte qui narre les aventures d’un personnage qui survit même à son passage dans le ventre d’une baleine ! ;
  • Diverses annales et archives royales ont trouvé leur chemin jusque dans les Livres des Rois ;
  • Les Actes des apôtres ressemblent aux chroniques et journaux de voyage des historiens antiques ;
  • Quant au texte du chapitre 1 de la Genèse, c’est une hymne scandée par des refrains qui magnifie la bonté de Dieu.

Avoir une exigence scientifique pour les récits bibliques de la création, c’est tout simplement se tromper de genre littéraire. Pourquoi exiger de ce passage de la Genèse la précision d’un traité scientifique qu’il n’a jamais prétendu avoir ? Celui qui veut attaquer ce texte sous prétexte que le monde n’a pas été créé en 7 jours a tort d’avoir raison :

  • certes le monde n’a pas été créé en 7 jours et les créationnistes sont les premiers à se tromper en prenant le texte au pied de la lettre ;
  • mais le texte de Genèse 1 utilise là un chiffre symbolique (7 comme 7 jours de la semaine), pour rythmer une hymne liturgique qui en dit long sur la mission de l’être humain au coeur de la création, au fil du temps.

Dans cette hymne inaugurale, la Bible transmet une vérité sur Dieu, sur le monde et sur l’homme qui est bien plus que « scientifique ». Mieux : elle ne se contente pas de nous informer, elle nous invite à prendre notre place dans la louange des créatures au Créateur.

 

Pour en savoir plus, découvrez notre newsletter hebdomadaire gratuite