Jésus lance un défi incroyable : aimer ses ennemis !

Dans son sermon sur la montagne appelé « les Béatitudes », Jésus parle d'aimer ses ennemis. Comment peut-il donner un tel commandement ? N'est-ce pas impossible ?

3 minutes et 58 secondes avec Vianney et Maître Gims, Amos Oz, Hannah Arendt et Fra Angelico
Dernière mise à jour -  
15/10/2020

Quand Maître Gims et Vianney reprennent l'Evangile

Dans son dernier album Ceinture Noire, Maître Gims chante La même avec Vianney, et ils déclament ensemble une parole évangélique « On peut aimer même nos ennemis ». On part retrouver la source de cette parole dans l’Évangile selon Matthieu !

Le texte biblique qui raconte l'injonction de Jésus : aimer ses ennemis

Vous avez entendu qu’il a été dit :

— Œil pour œil et dent pour dent.

Moi, je vous dis de ne pas résister au méchant mais celui qui te frappera sur ta joue droite, tends-lui aussi l’autre. A celui qui te demande donne et de celui qui veut t'emprunter ne te détourne pas.

Vous avez entendu qu’il a été dit :

— Tu aimeras ton prochain et tu auras en haine ton ennemi.

Moi je vous dis :

Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient afin que vous soyez des fils de votre Père qui est dans les cieux car il fait lever son soleil sur les bons et les mauvais, et pleuvoir sur les justes et les injustes. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quel salaire aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes ne font-ils pas de même ? Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous de plus ? Les païens eux-mêmes ne font-ils pas de même ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste lui-même est parfait.

Chapitre 5, versets 38 à 48 de l’Évangile selon saint Matthieu Traduit par les équipes de notre programme de recherches La Bible En Ses Traditions

L'éclairage

Clash au sommet entre Amos Oz et Hilaire de Poitiers

Christ doigt levé apôtres montagne cercle Fra Angelico
Fra Angelico (1387-1455), Le sermon sur le mont, (1436, fresque),
Couvent dominicain de San Marco, Florence, Italie.

Le point de vue d'Amos Oz sur ce texte des Béatitudes

Un des personnages d'Une panthère dans la cave, un roman d'Amos Oz (1939-... écrivain israélien), nous offre un point de vue au vitriol sur l’amour des ennemis :

« Aimer son ennemi, c’est pire que transmettre des informations.
Pire que trahir ses frères.
Pire que dénoncer.
Pire que lui vendre des armes.
Pire encore que devenir transfuge.
Aimer l’ennemi est la pire des trahisons. »

Amos Oz, Une panthère dans la cave, traduction Sylvie Cohen,
Gallimard : Paris, 2004.

Amos Oz photo face
Portrait d'Amos Oz en 2005 (photo de Michel Hendrickx)

La réponse d'Hilaire de Poitiers

Hilaire de Poitiers, père de l’Église du quatrième siècle y voit plutôt un remède à la violence dans son commentaire de l’Évangile de Matthieu :

« La foi brise les mouvements de violence dans l'esprit de l'homme, non seulement en empêchant la colère de se venger, mais encore en l'apaisant jusqu'à nous faire aimer celui qui a tort. »

Conclusion sur la valeur de ce commandement de Jésus

L’amour des ennemis demandé par Jésus est une des plus hautes exigences de l’Évangile. Elle est tellement élevée qu’elle est le signe de la filiation divine. Celui qui parvient à cet amour est fils de Dieu. Et Celui qui prononce ce discours est :

  • Celui-là même qui se laissera crucifier par ses ennemis sans ouvrir la bouche, sans offrir de résistance
  • Celui-là même qui manifestera au même moment l'amour des ennemis et sa filiation divine en acceptant la croix.

Le mot de la fin

Le mot de la fin de cette saison est laissé à Hannah Arendt. La grande philosophe juive allemande parle de l'essence de l'action humaine et du caractère inattendu du pardon :

Hannah arendt cigarette noir et blanc

« Par opposition à la vengeance, qui est la réaction naturelle, réaction à laquelle on peut s'attendre et que l'on peut même calculer en raison de l'irréversibilité du processus de l'action, on ne peut jamais prévoir l'acte de pardonner. C'est la seule réaction qui agisse de manière inattendue et conserve ainsi, tout en étant une réaction, quelque chose du caractère original de l'action. En d'autres termes, le pardon est la seule réaction qui ne se borne pas à ré-agir mais qui agisse de manière nouvelle et inattendue, non conditionnée par l'acte qui l'a provoquée, et qui par conséquent libère des conséquences de l'acte à la fois celui qui pardonne et celui qui est pardonné. »

Hannah Arendt (1906-1975), Condition de l'homme moderne, Calmann-Lévy Agora : Paris, 1988.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter