Du haut de la cathédrale, Marie est Notre Dame

Pourquoi la cathédrale de Paris s'appelle-t-elle Notre-Dame ? Comment l'architecture dévoile-t-elle un sens symbolique permettant de toucher du doigt le mystère de l'Incarnation ?

02 minutes et 52 secondes avec la Vierge Marie, Jésus et la cathédrale de Paris
Dernière mise à jour -  
5/8/2021

Un chant d'amour qui résonne dans la cathédrale Notre-Dame de Paris

Chez, PRIXM on évite de « surfer » sur l’actualité. Mais comme on aime Notre-Dame de Paris, on a voulu célébrer sa beauté avec ceux qui nous l'ont fait découvrir depuis la plus tendre enfance ! Commençons par un Walt Disney avec ce chant d’Esmeralda dans la cathédrale.

Le texte biblique qui met à l'honneur Notre Dame, c'est-à-dire Marie

Si Notre-Dame de Paris est debout, c’est parce que Marie, notre Dame, accueillit un jour en son sein le Christ, le Verbe fait chair célébré par l’évangéliste saint Jean.

Et le Verbe s’est fait chair

— et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire —

gloire comme fils unique du Père, plein de grâce et de vérité.

Évangile selon saint Jean, Chapitre 1, verset 14 dans le Nouveau Testament. Traduit du texte grec par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

La Vierge Marie, reine de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Grande rose du transept Sud de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Domaine public ©Wikicommons

L'incarnation du Verbe, ou l'infini dans le fini

L’évangéliste saint Jean célèbre l’incarnation du Verbe — autrement dit l'Intelligence ou Raison ou Langage ou Parole de Dieu —,  Dieu Lui-même, par nature infini et intangible, en un homme, Jésus.

C’est cette même incarnation que magnifient les rosaces de Notre-Dame de Paris. Une lecture symbolique aide à en comprendre le sens :

  • le carré est un symbole de l’espace limité (comme le monde avec ses quatre points cardinaux). L'espace qui entoure la partie basse de la rosace, constitue la surface d’une moitié de carré, carré qui  laisse place au seul cercle dans la moitié supérieure ;
  • le cercle, précisément, représente l’illimité – figure parfaite et sans fin — à l’image de Dieu.
Rosace Nord du transept de Notre-Dame de Paris. Domaine public ©Wikicommons.
La partie supérieure de la rosace forme un cercle ; tandis que la partie inférieure forme un carré.

Marie porte et présente Jésus à la ville de Paris

Le mystère de l’Incarnation, où l’humanité finie (symbolisée par le carré)  concentre, en quelque sorte, l’infini de Dieu (symbolisé par le cercle) est ainsi symbolisé par une forme de géométrie sacrée, transfigurée par la Lumière, symbole universel du Bien, du Beau et du Bon.

La statue de la Vierge – au centre de la rose occidentale – peut alors présenter son Fils Jésus à la ville. 👇

Rosace Ouest de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. La Vierge Marie porte l'enfant Jésus, entourée de deux anges. Domaine public ©Wikicommons.

Monument de pierre et aspiration vers Dieu

Comment Dieu, Créateur du monde a-t-il pu se faire chair ? Comment l’infinie beauté a-t-elle pu descendre dans le sein fini de la Vierge ? Comment le fini peut-il être ouverture à l’infini ? Voilà le paradoxe fou que célèbrent les chrétiens depuis l’incarnation du Christ. Voilà ce qui est au cœur de l’émotion qui a transpercé les cœurs lundi 15 avril 2019 lors de l'incendie de Notre-Dame.

Notre-Dame de Paris n’est pas simplement une prouesse artistique ou architecturale.

Elle est un monument fini qui ouvre à l’infini, une beauté qui ouvre à l’immensité. Qui donc en est la source ? Le travail de l’homme, oui, mais d’où lui vient ce sens de la perfection et de la beauté ? Qui a donc inscrit dans son cœur cette aspiration à l’infini ?

Nef intérieure de la cathédrale, avec une vue d'Ouest en Est. Domaine public. ©Wikicommons

Le mot de la fin

Charles Péguy évoque ainsi la Vierge et Notre-Dame de Paris :


« Et où il faut résolument faire ce qu’il faut faire…
Et s’adresser directement à celle qui est au-dessus de tout…
Parce qu’aussi elle est infiniment bonne,
A celle qui intercède,
La seule qui puisse parler avec l’autorité d’une mère.
S’adresser hardiment à celle qui est infiniment pure,
Parce qu’aussi est elle infiniment douce,
A celle qui est infiniment noble
Parce qu’aussi elle est infiniment courtoise …
A celle qui est infiniment jeune, parce qu’aussi elle est infiniment mère …
A celle qui est infiniment joyeuse,
Parce qu’aussi elle est infiniment douloureuse »

Charles Péguy, Le Porche du mystère de la deuxième vertu, Paris : Nouvelle Revue Française, 1916.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Pour un temps paisible dans la vallée du Rhône

Retraite spirituelle

Pour prendre un temps de repos, de rencontre ou de ressourcement spirituel, l'abbaye de Champagne est tout simplement un lieu d'accueil idéal.

Abbaye

Située entre Lyon et Valence, l’Abbaye Saint-Pierre de Champagne est l’une des maisons des chanoines réguliers de Saint-Victor, abritant notamment une magnifique église romane du XIIe siècle.

Vallée du Rhône

Pour les amateurs des biens de la Création, outre d’innombrables caves à vin de grande qualité, une remarquable distillerie se trouve à 3 km seulement de l’abbaye. Vous pourrez rentrer à pieds…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter