Yom Kippour : pourquoi l'appelle-t-on la fête du grand pardon ?

Que célèbrent les Juifs lors de Yom Kippour, fête du grand pardon ? Quel est le lien avec l'expression « être un bouc-émissaire » ? Cette célébration a-t-elle un sens chez les Chrétiens ?

4 minutes avec Nina Simone, Pierce Brosnan, René Girard
📝
Dernière mise à jour -  
16/9/2020

Nina Simone chante le péché

Chanteuse femme robe regard Sinnerman Nina Simone

Nina Simone chante Sinnerman ♪ ♫ l’histoire d’un homme ayant péché et qui ne sait plus où courir pour trouver son salut. Ce titre deviendra la BO de L’affaire Thomas Crown avec le grand Pierce Brosnan... 🎬

Le texte biblique qui raconte les traditions de Yom Kippour

Lorsqu’il aura achevé l’expiation du sanctuaire, de la tente de Rencontre et de l’autel, il présentera le bouc vivant. Aaron posera les deux mains sur la tête du bouc vivant, il confessera sur lui toutes les fautes des enfants d’Israël et toutes leurs transgressions, et tous leurs péchés — il les mettra sur la tête du bouc et il l’enverra ensuite au désert par un homme tout prêt. Le bouc emportera sur lui toutes leurs fautes dans une terre inhabitée, et on lâchera le bouc dans le désert.

Alors Aaron entrera dans la tente de Rencontre, il quittera les vêtements de lin qu’il avait revêtus pour entrer dans le sanctuaire et, les ayant déposés là, il baignera son corps dans l’eau en un lieu saint et reprendra ses vêtements. Il sortira, offrira son holocauste et celui du peuple, fera l’expiation pour lui et pour le peuple, et fera fumer sur l’autel la graisse du sacrifice pour le péché. […]

Ceci sera pour vous une loi perpétuelle : au septième mois, le dixième jour du mois, vous affligerez vos âmes et ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous. Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier— vous serez purifiés de tous vos péchés devant YHWH. Ce sera pour vous un sabbat-des-shabbats, et vous affligerez vos âmes. C’est une loi perpétuelle.

Chapitre 16, 20-25.29-31 du Lévitique dans l'Ancien Testament Traduit par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Bouc désert collines sacrifice Yom Kippour sang William Holman Hunt
William Holman Hunt (1827-1910), Le bouc émissaire (1854, huile sur toile), Lady Lever Art Gallery, Port Sunlight, Merseyside, Royaume-Uni.

Yom Kippour est le « Jour de l'Expiation » (ou « du Pardon »). Le peuple se souvient de tous ses péchés et demande à Dieu son pardon. C’est le jour le plus solennel et le plus observé de l’année juive, même par les non-pratiquants : à Jérusalem, la circulation est réduite à néant dans la partie israélienne.

Pour les chrétiens, c'est un jour d'une très profonde signification, car le Nouveau Testament comprend la mort et la résurrection de Jésus comme le Kippour définitif et l'ultime « Sabbat des sabbats ». Allez, on vous explique tout ça.

Envoi bouc émissaire sacrifice Yom Kippour boucherie sang péchés William Holman Hunt
William James Webb (1830-1904), L'envoi du bouc émissaire (avant 1904)

Yom Kippour et le sacrifice du bouc-émissaire

Le premier sacrifice

Le Temple de Jérusalem a existé jusqu’au Ier siècle après Jésus-Christ. C’est là que se déroulait la liturgie de Yom Kippour. Elle suivait les nombreuses prescriptions du chapitre 16 du Lévitique (nous avons coupé le texte car il est plutôt long !). C’était, en caricaturant à peine, une boucherie géante : on y sacrifiait des taureaux, des boucs en aspergeant l’autel de leur sang ainsi que toute l’enceinte.

Comme le grand-prêtre était le seul à pouvoir réaliser tous ces sacrifices dans de beaux vêtements de lin, il passait sa journée à se laver et changer de vêtement entre chaque rituel. L’expression « bouc-émissaire » vient précisément des sacrifices de Yom Kippour. On prenait un bouc et on mettait symboliquement sur lui tous les péchés du peuple, puis on l’envoyait au désert, pour l'expulser de l'espace où vivent les croyants.

Le jeûne intégral

Aujourd’hui, la veille de la fête est l’occasion d’un bon repas car Kippour est un jour de jeûne intégral.

Puisque le Temple n’existe plus, on se réunit toute la journée à la Synagogue où :

  • On rappelle tous les péchés du peuple en les nommant un par un par ordre alphabétique.
  • On fait le récit de tous les actes rituels qui étaient pratiqués au Temple en les mimant. Le récit remplace la célébration en utilisant gestes et symboles.


Agnus-Dei bouc émissaire sacrifice berger troupeau désert James Tissot
James Tissot (1836-1902), Agnus-Dei. Le bouc émissaire. (1894, aquarelle, mine de plomb et blanc opaque sur papier vélin), Brooklyn Museum, New-York, Etats-Unis.

Le Christ et Yom Kippour

Plusieurs passages du Nouveau Testament montrent que les premiers chrétiens, c’est-à-dire les premiers Juifs qui reconnurent le Messie en Jésus, utilisèrent le récit et la liturgie de Yom Kippour pour comprendre sa mort sur la croix.

Le texte qui utilise le plus la référence à Yom Kippour est l’Épître aux Hébreux :

  • Il souligne le fait que le sacrifice de Jésus en croix a eu lieu une seule fois dans l’histoire, comme Yom Kippour a lieu une seule fois par an ;
  • Il a eu lieu hors de la ville, au Golgotha comme l’expulsion du bouc-émissaire ;
  • Par sa Résurrection, Jésus entre dans le vrai sanctuaire (le Ciel) et intercède pour les hommes, comme le grand-prêtre le faisait dans le temple de pierres de Jérusalem.

Yom Kippour et les péchés du monde

Cette fête introduit la figure du bouc-émissaire qui prend sur lui tous les péchés du peuple. Pour les croyants chrétiens, cette figure est finalement assumée par Dieu lui-même en la personne de Jésus crucifié.

Le mot de la fin

Le philosophe René Girard, récemment disparu, a exploré le mécanisme de bouc-émissaire à l’œuvre dans toutes les sociétés humaines et espéré que la Passion du Christ puisse y mettre un terme. De nombreux auteurs font en tout cas ce constat :

« Selon ce que je connais de l'histoire, je vois que l'humanité ne saurait se passer de boucs émissaires. Je crois qu'ils ont été de tout temps une institution indispensable. »

Arthur Koestler (1905-1983), Le Zéro et l'Infini, Macmillan, Royaume-Uni, 1940.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter