Les femmes au tombeau à la Résurrection : que font-elles là ?

Qui sont les femmes qui sont présentes au moment de la Résurrection de Jésus ? Pourquoi sont-elles ici ? Pourquoi le Christ se manifeste à elles ?

3 minutes et 27 secondes avec Matrix, Marie de Magdala et Martin Schongauer
📝
Dernière mise à jour -  
22/9/2020

La Résurrection dans Matrix

matrix neo trilogy lunette de soleil noire

La Résurrection du Christ a inspiré nombre de films que nous vous avons déjà présentés : Le Seigneur des Anneaux, Narnia, Harry Potter... Dans Matrix, film phare des années 2000 qui n’a pas forcément très bien vieilli le héros Néo, se révèle être l’élu par sa mort et sa résurrection. Il n’est pas impossible qu’en plus de la référence biblique, la scène de la résurrection de Néo ait été inspirée par La Belle au bois dormant ou Blanche-Neige ! On pourrait aussi vous démontrer que ces deux derniers sont d’inspiration biblique mais là on manque de place... 🙊

Le texte biblique qui raconte la rencontre entre les femmes et Jésus ressuscité

Après sa mort sur la croix, Jésus a été placé au tombeau. La suite ? Le suspens n'est pas énorme, mais ça fait toujours du bien de relire la suite. Dans cette nouvelle traduction, un peu étrange, on conserve plusieurs bizarreries du récit en grec, dont le sens est inépuisable.

Or le soir du sabbat alors que [ça] luisait vers le premier [jour] de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent, pour voir le sépulcre ... Et voici : il se fit un grand tremblement de terre car un ange du Seigneur descendu du ciel, s'approcha et roula la pierre. Il se tenait assis dessus.

Son aspect était comme l'éclair et son vêtement comme la neige. Par crainte de lui les gardes tremblèrent et devinrent comme morts.

Répondant l’ange dit aux femmes :

— Ne craignez pas, vous car je sais que vous cherchez Jésus, le crucifié. Il n'est pas ici car il s'est levé, comme il l'avait dit. Venez voir le lieu où il était déposé et vous, partez vite, dites à ses disciples qu'il s'est levé d'entre les morts et voici : il vous précède en Galilée. Là, vous le verrez. Voilà, je vous ai dit.

Et sortant vite du tombeau avec crainte et grande joie, elles coururent [l']annoncer à ses disciples. Et voici : Jésus se présenta devant elles, disant :

— Réjouissez-vous !

Et elles, s’approchant, lui saisirent les pieds et se prosternèrent devant lui.

Alors Jésus leur dit :

— Ne craignez pas, partez, annoncez à mes frères qu’ils aillent en Galilée, là ils me verront.

Chapitre 28, versets 1 à 10 de l'Évangile selon saint Matthieu dans le Nouveau Testament. Traduit du texte grec par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Resurrection Christ femmes tombeau crypte Fra Angelico
Fra Angelico (1395-1455), Résurrection du Christ et femmes au tombeau (fresque, 1440-41), Convento di San Marco, Florence, Italie.

Le rôle spécifique des femmes dans la Bible

  • Les femmes qui viennent au tombeau le samedi soir sont celles qui ont enseveli Jésus le vendredi après-midi.
  • Dans beaucoup de cultures, le rôle des femmes est important dans les rites d’ensevelissement.
  • Elles accompagnent deux des rites de passage les plus importants de la vie humaine : la naissance et la mort.

Des femmes au tombeau un samedi soir ?

Elles viennent tout simplement « voir », nous dit Matthieu.

Les Israélites du premier siècle vénéraient certains morts, un peu à la manière dont les Grecs et Romains vénéraient les tombes de leurs héros. On venait en pèlerinage sur ces tombes et l’on priait ces saints juifs en demandant leur intercession pour les vivants et les guérisons.

👉 En faisant ce « pèlerinage », les femmes s’inscrivent dans la tradition juive et inaugurent une tradition qui va traverser tout le christianisme. Des graffitis réalisés par les premiers chrétiens ont ainsi été retrouvés en différents lieux saints comme une marque de vénération de ces lieux.

👉 Ces pieuses femmes juives disciples de Jésus deviennent ainsi les premières à proclamer la résurrection de leur Maître. Marie-Madeleine est même vénérée comme « l'apôtre des apôtres » !

jésus apparition femmes tombeau tunique blanche La Hyre
Laurent de La Hyre (1606-1656), Jésus apparaissant aux trois Marie (huile sur toile, 1650), Musée du Louvre, Paris, France.

Leur rôle, occulté ou mis en avant ?

Or le paradoxe, c'est que des textes aussi importants que les Actes des Apôtres ou les lettres de saint Paul, quand ils parlent de la résurrection du Christ, ne mentionnent pas le rôle fondamental des femmes comme témoins originels du Ressuscité !

Pourquoi ? Sans accuser les apôtres de machisme ni de « patriarcalisme », leur souci de présenter des témoins recevables dans la culture antique pourrait expliquer leur réserve. Dans le Moyen-Orient de l’époque de Jésus, un témoignage féminin risque de faire perdre en crédibilité…

👉 Au contraire, les Évangiles, comme celui de Matthieu aujourd’hui, présentent bien ce témoignage féminin. Dans un tel contexte culturel, il est invraisemblable qu’il s’agisse d’une invention faite au cours de la transmission orale de la mémoire sur Jésus.

Pourquoi aurait-on choisi pour témoins des femmes qui suscitaient incrédulité et suspicion ?

Le fait que leur témoignage soit conservé en dépit des préjugés culturels de l'époque, indique qu'il ne s'agit pas d'une invention de la part d'auteurs qui auraient cherché à convaincre par leurs arguments. Cela renforce la crédibilité de ces textes. À bon entendeur…

Le mot de la fin

L’apparition aux saintes femmes selon Matthieu n’a presque jamais retenu l’attention des artistes. Il a fallu fouiller pour retrouver la merveille de Fra Angelicoou de Laurent de la Hyre et on cherche encore celui de Jacob Joardaens ou de Bartolomeo Risgossi. Les peintres ont bien davantage représenté le récit de l’Évangile selon Jean où le Christ, apparaissant à Marie sous les traits d’un jardinier, lui interdit de le toucher. Cette iconographie johannique suscita quelques chefs d’œuvre de la peinture comme celui-ci de Martin Schongauer qui clôt notre article.

jésus femme doigt levé implore ciel arbre
Antonio da Corregio (1489-1534), Noli me tangere (vers 1525), Musée du Prado, Madrid, Espagne.

‍ Antonio da Corregio (1489-1534), Noli me tangere (vers 1525), Musée du Prado, Madrid, Espagne.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter