Pourquoi Dieu laisse-t-il l'homme souffrir ?

Pourquoi l'homme souffre-t-il ? Quel regard portent le christianisme et le judaïsme sur la souffrance ? Dieu accepte-t-il de nous vous dans la peine ?

3 minutes 35 secondes avec Les Dei Amoris Cantores, les Pères de l'Eglise, les rabbins et Jean-Paul II
📝
Dernière mise à jour -  
15/9/2020

L'évidence de la beauté…

serviteur souffrant cantique couronne épine Durer

Les Dei Amoris Cantores chantent Le serviteur souffrant, d’après le chapitre 42 du livre d’Isaïe (Composition de Tanguy Dionis du Séjour).

Le texte biblique qui raconte le serviteur appelé à souffrir

Mais lui, il a été transpercé à cause de nos péchés

broyé à cause de nos iniquités

le châtiment qui nous donne la paix a été sur lui

et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

On le maltraite et lui se soumet

et n’ouvre pas la bouche

semblable à l’agneau qu’on mène à la tuerie

et à la brebis muette devant ceux qui la tondent

et il n’ouvre pas la bouche.

Par l’oppression et le jugement il a été enlevé

et avec sa génération — qui a médité ?

Car il est retranché de la terre des vivants

à cause du crime de mon peuple le coup [fut] pour lui

 

On lui a donné son sépulcre avec les méchants

et dans sa mort il est avec le riche

alors qu’il n’a pas commis d’injustice

et qu’il n’y a pas de fraude dans sa bouche.

Le Seigneur a voulu le briser par la maladie

s'il offre son âme pour le péché

il verra une postérité, il prolongera ses jours

et la volonté de Seigneur prospérera par sa main.

À cause de la peine de son âme il verra, il se rassasiera.

Par sa connaissance le juste, mon serviteur, justifiera beaucoup [d’hommes]

et leurs iniquités il portera lui-même.

C’est pourquoi je lui donnerai sa part parmi les grands

il partagera le butin avec les forts.

Parce qu’il a livré son âme à la mort

et qu’il a été compté parmi les malfaiteurs

et lui-même a porté la faute de beaucoup

et il intercédera pour les pécheurs.

Chapitre 53,5.7-12 du Livre d’Isaïe dans l’Ancien Testament. Traduit par les équipes de notre programme de recherches La Bible en ses traditions.

L'éclairage

Dans ce texte se dessine la figure énigmatique d’un serviteur appelé à souffrir, jusqu'à sa mise au sépulcre. Pourtant, malgré cette fin certaine, ses jours seront prolongés et une postérité lui sera donnée. Qui est donc ce serviteur décrit par Dieu ?

Les rabbins et les Pères de l’Église ont donné deux réponses différentes sans qu’elles soient contradictoires pour autant.

le chat bande dessiné geluck bible
Le thème du serviteur souffrant chez Isaïe a peu inspiré les artistes … En revanche, l’élection d’un peuple par Dieu a titillé le dessinateur Philippe Geluck.

L'image du peuple juif

Pour les rabbins le serviteur décrit par Isaïe n’est pas forcément une personne individuelle : c’est avant tout le peuple élu qui est figuré. Voici leur interprétation de ce texte : en traversant l’histoire, le peuple élu devra subir la persécution, il sera laissé comme mort mais sa postérité sera assurée par Dieu.

Pour les rabbins, cette prophétie est donc à la fois comme :

  • Une relecture du passé du peuple élu qui fut déporté à Babylone après la destruction de Jérusalem en 586 avant Jésus-Christ.
  • L’annonce faite par Dieu des persécutions que subira le peuple juif. Cette annonce n’est pas dénuée d’espérance puisque, malgré les persécutions, subsiste une promesse de postérité.

À travers cette lecture, les rabbins magnifient la fidélité de Dieu au travers des épreuves. C’est une lecture dite corporative, qui se distingue d’une lecture individuelle.

La figure de Jésus Christ

christ mort lamentation corps inerte lit Mantegna
Andrea Mantegna (1431-1506), Lamentation sur le Christ mort (tempera à la colle sur toile, environ 1480), Pinacothèque de Brera, Milan, Italie.

Isaïe est un livre important de l’Ancien Testament (66 chapitres tout de même). Il a été écrit bien avant l’époque de Jésus-Christ.

Bien que les Pères de l’Église soient conscients de cet écart entre le temps de la rédaction de ce texte et la vie de Jésus, ils perçoivent une ressemblance frappante entre :

  • Cette description du serviteur souffrant qui verra ses jours prolongés après son passage au sépulcre
  • Et les récits de la souffrance de Jésus où celui-ci est « transpercé » sur la croix, est mis au tombeau, puis ressuscite.

Ils font donc une lecture non pas corporative, mais individuée du texte, en discernant sous les traits de ce serviteur souffrant le Christ Jésus dans les souffrances de sa Passion.

Contre vents et marée, garder le cap

Les deux interprétations traitent de la question de la souffrance. Le serviteur de Dieu — qu’il s’agisse du peuple de Dieu, de son Messie ou du simple croyant — ne doit pas s’attendre à un long fleuve tranquille. Il est néanmoins appelé à espérer, au-delà de toute épreuve.

Jean-Paul II le dit bien mieux que nous, ce qui n’est pas très étonnant puisqu’il endura ce que le vingtième siècle a généré de plus terrible :

  • Dans sa Pologne natale : l’horreur nazie puis le poison soviétique et leurs lots de persécutions.
  • À Rome : une tentative d'assassinat par balles et de nombreuses opérations chirurgicales...
simpson gif homer life so hard

Le mot de la fin

Lesté d’une intime connaissance de la souffrance en sa chair, Jean-Paul II nous adresse cette parole :

« On pourrait dire que la souffrance, présentant des visages si divers à travers le monde humain, s'y trouve également pour libérer dans l'homme ses capacités d'aimer, très précisément ce don désintéressé du propre « moi » au profit d'autrui, de ceux qui souffrent. Le monde de la souffrance humaine ne cesse d'appeler, pour ainsi dire, un monde autre : celui de l'amour humain ; et cet amour désintéressé, qui s'éveille dans le cœur de l'homme et se manifeste dans ses actions, il le doit en un certain sens à la souffrance. »

Jean-Paul II, Le sens chrétien de la souffrance humaine, 1984, Cité du Vatican.

Lisez également

Plongez dans ces Sagas

Recevoir notre incroyable newsletter

Le dimanche à 15h découvrez un passage des Écritures et les œuvres de stars d’hier et d’aujourd’hui qu’elles ont inspirées. Cinéma, musique, peinture et littérature : il y en a pour tous les goûts. C’est gratuit et sans publicité.
Vous allez adorer. Allez lire une newsletter.

Méditez sous le soleil de l'Occitanie

L'Occitanie

L’Occitanie, ses vallons chauds, sa bonne cuisine et l’accent chantonnant de ses habitants. C’est au cœur de cette région du Sud, dans un village médiéval tout simplement sublime qu’est nichée l’abbaye de Lagrasse.

Rencontre

Si vous voulez rencontrer ces chanoines, vivre un temps de retraite et découvrir la méditation chrétienne, l'abbaye de Lagrasse est peut-être a place to be.

St Augustin

Ancienne bâtisse bénédictine datant du 8ème siècle, elle est désormais habitée par les chanoines de Saint Augustin. Les chants grégoriens et les magnifiques polyphonies liturgiques y bercent les offices.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de “cookies” destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités. (Plus d'infos)
Accepter